15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://crpf-lr.com 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt
comment lire une boussole

Comment utiliser une boussole ? # Équipement de survie

A première vue, la boussole, c’est le B.A.-BA de l’orientation. Dans les films de survie, tout le monde se sert de ce petit objet, et, étonnamment, tous les personnages savent le lire sans aucun problème. En réalité, c’est un peu plus complexe que cela. Je vous recommande absolument de vous munir d’une boussole dans votre matériel de survie, mais il est important que je vous oriente d’abord sur la manière de l’utiliser…

Pourquoi devoir s’orienter ?

Là, je vous vois venir. Vous allez me dire que si la situation est extrême et que votre priorité est la survie, vous n’allez pas avoir nécessairement besoin de savoir où se trouve le nord. Eh bien, en fait, en survivalisme, s’orienter est nécessaire. Cela peut vous servir à rejoindre un lieu de regroupement que vous avez établi avec vos proches, par exemple, votre base pour vous réfugier, ou simplement pour trouver votre chemin ! En soi, la boussole, ainsi qu’une carte, est pour moi un élément essentiel d’un équipement de survie complet, au même titre que les chaussures survivalistes, et il est plus que primordial de savoir l’utiliser.

Comment fonctionne une boussole ?

orienter boussole

Dans l’imaginaire commun, une boussole est un gadget fort pratique, et très simple d’utilisation. Il suffirait de suivre la flèche pour aller vers le nord, et de suivre les directions indiquées pour toute autre destination. Mais en fait, la flèche est magnétique, et elle indique donc le nord magnétique de la Terre. Oui, il n’y a pas une énorme différence entre les deux, mais ça a tout de même son importance. Cela veut aussi dire qu’en cas de gros orages magnétiques, même s’ils sont rares en Europe, ou de perturbations des champs magnétiques de la Terre, votre boussole va être totalement chamboulée. Mais nous n’en sommes pas encore là. Commençons par prendre la boussole dans notre kit survivaliste pour essayer de la décrypter…

Des conseils pour bien s’aiguiller…

Sur votre boussole, il y a d’abord l’aiguille magnétique, qui va vous indiquer la direction, ainsi qu’une aiguille fixe, pour vous dire comment tenir votre boussole. Jusque là rien de bien étrange. Élément important à savoir, il faut toujours tenir votre boussole à plat, sur une carte ou dans votre main. C’est primordial pour que l’aiguille magnétique puisse s’orienter correctement.

Sur la plaque de base, vous pourrez ensuite voir des graduations. Elles sont là pour vous éclairer sur la distance, mais il faut évidemment prendre en compte l’échelle de votre carte. Elles sont généralement en millimètres ou en centimètres, mais il faut toujours vérifier car certaines boussoles ont des graduations en pouces. Et d’un centimètre à un pouce, croyez moi, il y a de quoi chambouler même les plus expérimentés en survivalisme.

Enfin, autour du cadran, vous pourrez apercevoir les degrés sur votre boussole. Pour faire court, le nord est à 0 degrés, l’est à 90, le sud à 180 degrés, et l’ouest est à 270 degrés. Ce sont les points de repère que vous devrez avoir en tête.

Comment ne pas être déboussolé avec tous ces paramètres ?

Déjà, la compréhension de votre boussole ne doit plus vous paraître aussi simple qu’au départ, et c’est très normal. Alors sortez votre carte de votre sac à dos de survie, et nous allons commencer à lire votre boussole pour que vous puissiez vous orienter…

La plupart des sites survivalistes recommandent de prendre en compte la déclinaison magnétique avant de se servir d’une boussole pour privilégier la précision. Le petit hic, c’est qu’il nous faut pour ça connaître notre position exacte par rapport à la latitude et la longitude de la Terre, savoir par cœur la déclinaison du Globe pour l’année en cours, et exercer un calcul des plus complexes. En somme, soit vous vous munissez de ces données précises en tout temps et vous êtes un génie des mathématiques, soit vous vous servez de Google Maps et d’un calculateur de déclinaison pour cela. Le problème, c’est que le principe du « mode survie » c’est que l’on n’a pas forcément internet, ni le temps de se poser pour faire des divisions. Par contre, il faut savoir qu’en Europe la déclinaison magnétique n’est jamais très significative –elle est quasiment nulle la plupart du temps- et qu’elle ne devrait donc pas trop fausser votre boussole.

Munissez vous donc de votre carte, posez votre boussole bien à plat dessus, et commençons l’orientation. Pour repérer votre position, je vous recommande de vous servir du relief et des points d’eau –voire des chemins de randonnée s’ils sont encore intacts. Placez votre carte en fonction du nord indiqué par votre boussole –il est signalé sur votre carte par une rose des vents. Il ne vous reste donc plus qu’à suivre les indications de vos deux supports de repère. L’idéal, toutefois, c’est de garder votre boussole en main. En forêt ou en montagne, il est impossible d’avancer tout droit, et il sera donc nécessaire de vérifier votre direction à de maintes reprises.

Quelques questions d’orientation…

carte boussole

Comme je vous l’ai dit, je pense que la boussole est un élément essentiel d’un kit survivalisme. Mais je tiens à répondre d’avance à vos éventuelles interrogations sur le sujet. Pour l’achat d’une boussole, je me référerai à des boutiques de plein air, ou des boutiques spécialisées. Je privilégierai une boussole précise, mais qui n’indique pas plus de paramètres que ceux dont je vous ai parlé. Les boussoles trop complètes sont plus complexes à lire, et offrent parfois des indications qui ne nous sont pas vraiment nécessaires, surtout si l’on se déplace sur de petits trajets comme en survivalisme.

Ensuite, il est évident qu’il vous faudra une carte, pour que votre boussole soit des plus efficaces. Pour cela, je vous recommanderai de vous munir de cartes IGN, et plus précisément des Top25. Ces cartes IGN sont en général idéales pour la randonnée car elles fourmillent de détails. Chemins, sentiers, rivières, sources, montagnes, grottes, réseau routier, etc. Tout est représenté sur ces cartes, et elles seront les plus précises pour vous repérer en mode survie. Par contre, leur échelle est de 1 cm = 250 m, et il vous faudra sûrement vous en procurer plusieurs pour couvrir une région plus vaste…

Enfin, cela peut paraître futile, mais il vous faudra faire très attention à votre boussole lors de son transport. Ces petits objets fonctionnent grâce au magnétisme, et pourraient rapidement être perturbés par le matériel électronique ou électrique. Prenez donc bien soin de placer votre boussole loin de votre téléphone portable, par exemple. De plus, les lignes à haute tension peuvent aussi déboussoler votre matériel d’orientation. Faites donc attention à l’utiliser dans un endroit dénué de toute perturbations magnétiques…

Pour conclure…

Vous voilà donc bien renseignés quant à l’utilisation de votre boussole ! Pour vous aiguiller, vous n’aurez plus qu’à suivre ces petits conseils et vérifier (presque) pas à pas que vous marchez toujours dans la bonne direction.

Alors comme vous êtes fin prêts… craft, reach, prep, and let’s go to the forest !

Partager:
Article précédent
Le quid des rations de survie
Article suivant
Comment trouver de la nourriture en forêt ? # Survivaliste