15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://crpf-lr.com 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt
chasse arc

La discipline de la chasse à l’arc

Comme vous l’aurez compris, ma devise survivaliste se concentre principalement sur la préparation et l’apprentissage. Selon moi, on ne peut effectivement pas se targuer de pouvoir survivre dans les bois sans une bonne connaissance de notre environnement. De la même manière, il est important de savoir manier les bons outils pour se débrouiller. En effet, rien ne sert d’acheter une machette de pointe ou un fusil dernier cri si vous ne savez pas vous en servir. C’est la raison pour laquelle je vous invite à découvrir, article après article, différentes disciplines survivalistes. Ainsi, comme en ode à la nature, mais aussi à nos ancêtres, j’ai décidé de vous initier aujourd’hui à la chasse à l’arc. Alors, munissez-vous d’une arme de précision, d’une bonne quantité de flèches et let’s go to the forest !

Les origines de la chasse à l’arc

Comme vous l’aurez sûrement remarqué, je suis une personne curieuse, toujours avide de nouvelles connaissances. C’est pourquoi je pense qu’il est toujours bon de s’informer sur les origines d’une pratique avant d’en comprendre ses méthodes. En fait, ce type de battue est né en même temps que la création de l’Arc de chasse. Selon les Historiens, la création de cette arme remonterait à l’ancienne Égypte. À l’époque, l’arc servait d’ailleurs autant pour la chasse que pour la guerre. Mais on estime que bien des peuples ont su inventer une telle méthode de chasse avant notre ère. Des archives font effectivement état de l’utilisation d’arcs en Asie du Nord, dans le monde grec, mais également en Amérique du Nord. Cette méthode remonte donc à bien des millénaires avant le nôtre. Il est donc particulièrement évident de s’initier à de telles coutumes si l’on veut se rapprocher de la nature, mais aussi d’une vie plus modeste sur le plan énergétique.

Les méthodes de chasse à l’arc

Contrairement aux idées reçues, la chasse à l’arc est une pratique de plus en plus courante auprès des chasseurs. En fait, elle a L’avantage de mêler une discipline traditionnelle avec le sport. De plus, elle est souvent considérée comme plus respectueuse de l’environnement et de l’animal. De la même manière, les arcs de chasse modernes n’ont évidemment rien à envier à ceux de nos ancêtres. Néanmoins, les méthodes, elles, n’ont pas réellement changé. En effet, il est possible de pratiquer la chasse à l’arc. On retrouve notamment le « stand hunting » et le « still hunting ».

Comme son nom l’indique, la première technique de chasse à l’arc consiste à attendre le gibier. Le chasseur se place généralement près d’un point stratégique et patiente jusqu’à ce que l’animal arrive. Cela requiert toutefois une grande observation de son environnement, puisqu’il faut repérer un lieu où le gibier viendra forcément. De plus, c’est évidemment une méthode qui nécessite une grande patience.

À l’inverse, le still hunting vous amène à vous déplacer avec le gibier. Cette technique consiste effectivement à le suivre lentement, tout en s’approchant pas à pas, jusqu’à être assez proche de lui pour l’atteindre. Mais cette méthode est plutôt réservée aux chasseurs avertis. Elle nécessite, en effet, une grande connaissance de son arc, de la distance moyenne de tir, du terrain, mais aussi des conditions météorologiques. C’est la raison pour laquelle il sera primordial de vous entraîner avant de partir en mode survie avec votre arc de chasse. Sinon, vous risquez de revenir bredouille et de devoir vous contenter de fruits pour vos repas !

Partager:
Categorie:Blog
Article précédent
Comment vivre sans électricité ?
Article suivant
Les outils essentiels du survivaliste dans la voiture