15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://crpf-lr.com 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt
apprendre survie

Un stage de survie, et pourquoi pas ?

Le néosurvivalisme est une forme de survivalisme qui se concentre évidemment sur la nature, mais aussi sur la préparation à d’éventuelles catastrophes naturelles. Ainsi, cette discipline nécessite de nombreuses connaissances de votre environnement, de l’équipement et bien des heures de préparation. Toutefois, il n’est pas aisé de se lancer dans une telle aventure si l’on ne connaît pas les bases de la survie dans les bois. De plus, s’informer peut être un excellent moyen d’évoluer, mais ne vaudra jamais une véritable expérience. C’est la raison pour laquelle vous pourriez envisager de faire un stage de survie. Vous pourrez ainsi vous initier aux principales techniques de survie dans les bois, mais aussi reconnecter avec la nature.

Qu’est-ce qu’un stage de survie ?

Contrairement aux idées reçues, le stage de survie n’est pas réservé aux survivalistes amateurs. Il n’est pas non plus destiné uniquement à votre beau-frère fan de Koh Lanta ou de Man vs Wild. En fait, ce type d’expérience est généralement accessible à tous, à condition d’avoir une bonne condition physique. L’objectif de ce genre de stage de survie est évidemment de vous initier aux techniques de survie dans les bois, aux bases du survivalisme. Mais c’est aussi un excellent moyen pour déconnecter du quotidien. D’ailleurs, vous pourrez choisir entre plusieurs programmes d’une ou plusieurs journées. Vous serez alors amenés à repousser vos limites et apprendre les bases du survivalisme en situation réelle.

Pourquoi faire un stage de survie ?

survie

Si vous ne pensez pas que le monde pourrait s’éteindre du jour au lendemain, le stage de survie peut apparaître comme une idée saugrenue pour vous. En effet, il n’existe pas de raisons de vous perdre dans les bois pendant plusieurs jours, en vivant comme vos ancêtres. Aujourd’hui, le confort est, justement, à portée de clic. Nous pouvons littéralement demander à ce que notre repas soit livré à notre porte, comme nous déplacer sans aucune contrainte. De la même manière, il serait étrange d’apprendre à faire un abri alors que nos villes regorgent d’hôtels et d’Airbnb. Toutefois, le stage de survie peut vous apporter bien des connaissances utiles au quotidien, mais également vous permettre de faire le plein d’adrénaline.

Pour se préparer au pire

Si vous lisez ce blog, vous aurez certainement compris que je ne fais pas partie des survivalistes convaincus que la fin du monde est proche. Cependant, je suis conscient des catastrophes naturelles qui nous menacent en permanence et des éventuels cataclysmes qui pourraient arriver. C’est la raison pour laquelle je pense qu’un stage de survie peut servir à tout le monde. Que vous soyez dans une situation d’urgence suite à un accident de la route ou contraints de quitter votre domicile lors d’une inondation, les techniques de survie que vous aurez apprises seront utiles. D’ailleurs, elles pourront même vous encourager à essayer de nouvelles activités de plein air, puisque vous ne craindrez plus de rester coincé dans les bois.

Pour se dépasser

Le stage de survie a pour objectif de vous initier à la survie en nature et aux techniques de base du survivalisme. Néanmoins, ce type d’activité pourrait être une excellente alternative à vos loisirs de plein air. En effet, vous ne trouverez pas mieux qu’une situation de survie pour faire le plein de sensations fortes et d’adrénaline. De toute évidence, vous serez toujours accompagné d’un professionnel et guidé. Mais vous retrouver seul dans les bois, sans ressources, sera un excellent moyen de sortir de votre zone de confort. D’ailleurs, vous aurez l’occasion de vous dépasser tout au long du stage, voire de vous découvrir des capacités insoupçonnées.

Pour reconnecter avec la nature

Qui dit survie dit évidemment nature. En effet, le stage de survie vous plongera au cœur d’un magnifique décor sauvage, où Dame Nature est reine. Ainsi, cette activité insolite peut constituer une bonne manière de reconnecter avec notre environnement. Loin de l’urbanisation, de nos quotidiens chargés et connectés, vous ne pourrez que mieux apprécier les trésors de la nature. Vous apprendrez notamment à exploiter ses ressources sans en abuser. C’est donc au plus proche de notre planète que vous pourrez mieux la comprendre, la retrouver. Peut-être aborderez-vous même un point de vue différent sur notre société, après avoir passé quelques jours loin de tout.

Comment se déroule un stage de survie ?

stage de survie

Les stages de survie peuvent se dérouler de plusieurs manières, selon leur durée. Si vous n’en avez jamais fait, je vous conseille évidemment de commencer par une activité d’une journée. De plus, vous pourrez choisir le stage de survie que vous désirez, selon vos attentes. En effet, vous n’opterez certainement pas pour le même forfait si vous souhaitez reconnecter avec la nature ou dépasser vos limites. Toutefois, on retrouve évidemment les mêmes initiations dans les différents stages de survie proposés. Vous devrez notamment apprendre à vous orienter dans les bois, récolter des fruits comestibles, filtrer de l’eau pour vous hydrater, faire du feu sans briquet, gérer vos ressources et même construire un abri. Certains prestataires proposent également des stages un peu plus extrêmes, qui vous initieront à la gestion des priorités en cas de situation d’urgence. Néanmoins, vous n’aurez pas à vous inquiéter, puisque vous serez toujours accompagné d’un professionnel du domaine, prêt à vous guider.

De manière générale, le stage de survie débutera par une randonnée afin de vous rendre dans un endroit sauvage, loin de la civilisation. Une fois sur place, vous commencerez à apprendre quelques techniques de survie, comme la cueillette de fruits et de plantes comestibles. Au fil des heures, votre guide vous permettra également de vous initier à d’autres procédés importants à connaître. Vous devrez par exemple faire un feu pour faire cuire votre repas, filtrer de l’eau de rivière pour vous hydrater, ou encore construire un abri pour la nuit. Selon le type de stage de survie que vous choisissez, votre moniteur pourra aussi vous proposer des activités plus extrêmes, afin de vous confronter à la réalité de la survie. En somme, vous serez assuré de sortir de votre zone de confort et faire le plein d’adrénaline !

Où faire un stage de survie ?

De nos jours, le néosurvivalisme se développe de plus en plus au sein de nos populations occidentales. De la même manière, l’Homme est particulièrement porté à expérimenter de nouvelles activités, afin de faire le plein de sensations fortes. Il existe donc de nombreux prestataires qui proposent des stages de survie en France. Évidemment, vous ne pourrez pas faire ce type de loisir dans une grande ville. Mais vous trouverez aisément des entreprises spécialisées dans nos magnifiques parcs régionaux naturels. Par exemple, les habitants de la capitale pourront faire un stage de survie dans le parc national du Gâtinais, à 1 h 30 de Paris. De leur côté, les Lyonnais pourront opter pour une telle activité dans les Alpes ou dans la région PACA. Néanmoins, l’idéal sera de vous tourner vers les montagnes, si vous aspirez à repousser vos limites lors de votre stage de survie.

Quel équipement prévoir ?

Si vous réservez votre stage de survie, votre moniteur vous contactera évidemment pour que vous puissiez vous préparer à cette activité. En général, les prestataires demandent aux participants d’amener un sac de couchage ainsi qu’une bouteille d’eau. Dans certains cas, vous pourriez être amenés à vous procurer une tasse métallique ou un couteau de survie. Néanmoins, l’important sera de vous préparer à passer plusieurs heures, ou journées, dans les bois. Vous devrez donc opter pour de bonnes chaussures de marches et des vêtements adaptés. Je vous recommande évidemment de prendre des habits suffisamment chauds, surtout si vous devez passer la nuit en pleine nature. Pour cela, vous pourrez vous munir d’une polaire ainsi que d’une veste imperméable. De la même manière, prenez un pantalon solide pour vous préparer à toute éventualité. Enfin, pensez que vous passerez tout le stage dans la même tenue, donc il sera préférable de choisir des vêtements confortables.

Les différents types de stages de survie

Les stages de survie proposés dans l’hexagone durent généralement entre une journée et dix jours. Certaines entreprises offrent également la possibilité de passer deux semaines dans les bois, pour les plus aventuriers. Comme je vous l’ai expliqué plus haut, l’idéal sera évidemment de commencer par une activité courte, afin de vous initier aux techniques de survie. Toutefois, vous pourrez aussi trouver différents types de stages de survie, selon vos attentes. En effet, certaines entreprises se spécialisent dans les stages militaires, sportifs, d’aguerrissement ou de bushcraft. Ces deux dernières alternatives se concentrent généralement sur les techniques de survie, les connaissances de base du survivalisme. Vous serez alors portés à construire un abri, apprendre à reconnaitre un fruit ou une plante comestible, mais aussi vous orienter sans boussole.

Ainsi, si ces loisirs se regroupent sous le même objectif, ils diffèrent tous par leur procédé ou les activités proposées. D’ailleurs, vous pourrez également opter pour un stage de survie de « team building ». Comme son nom l’indique, le but de ce type de sortie sera de renforcer la cohésion entre vous et les autres participants. L’idée de ce type d’activité est d’apprendre à atteindre des objectifs ensemble, tout en collaborant. Le moniteur vous encouragera alors à utiliser les forces de chacun, afin de réussir votre stage tout en vous amusant. Cela peut donc être un exercice intéressant dans le cadre d’une équipe de travail ou même d’un groupe d’amis.

Partager:
Article précédent
Comment choisir son kit de survie ?
Article suivant
Le guide ultime de survie en forêt