15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://crpf-lr.com 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt
cabane bois

Comment construire une cabane en forêt ? Stage de survie

Vous êtes tentés par une nuit dans les bois ? Et pourquoi ne pas s’essayer à une nouvelle étape du mode de vie survivaliste ? Laissez tomber tentes et duvets, je vous explique ci-dessous comment vous aménager une cabane lors de vos excursions extrêmes en forêt.

Pourquoi un abri est-il nécessaire ?

Comme vous vous en doutez, je ne vais pas disserter ici sur la fabrication d’une belle chaumière forestière avec toit et paillasson de bienvenue. Mais plutôt du type de cabane qu’on a tous essayé de construire étant enfant. Entre nous, celle-ci se rapproche beaucoup plus des scénarios catastrophes.

Il est essentiel lors de vos excursions nocturnes de savoir comment vous protéger pour passer la meilleure nuit possible. En effet, on oublie souvent que la nuit, les températures baissent soudainement. C’est pourquoi j’ai voulu vous montrer dans cet article comment vous construire le plus rapidement possible un abri en forêt. Celui-ci vous protégera du froid ainsi que du vent ou de la pluie.

Quel matériel prévoir ?

La construction de votre nouveau chez vous nécessite trois outils indispensables : un objet tranchant, du bois et des feuillages.

Des outils essentiels

Concernant l’objet tranchant, je vous conseille de toujours avoir avec vous, parce que malheureusement nous ne sommes pas Wolverine, un bon couteau de survie. C’est un essentiel de l’équipement survivaliste. Une petite hache de survie ou une machette peuvent également servir. Tout dépend de la place et de l’utilité que vous réservez à votre matériel. Le couteau de survie possède l’avantage d’occuper peu d’espace et d’être efficace. Il servira à couper les feuillages et aussi les branchages, racines et bois nécessaires à la construction.

La matière première

Les autres indispensables à l’élaboration d’un abri sont bien évidemment bois et feuillages. Préférez du bois sec dans la mesure du possible. De même, privilégiez le bois mort que vous trouverez sur place. L’idée est d’utiliser ce que nous donne la nature sans détériorer l’environnement. Vous avez besoin d’un tronc principal pour la poutre de l’abri et de branchages ainsi que de bois pour le recouvrir. Enfin, pensez à commencer votre construction au moins quatre heures avant la nuit pour ne pas être surpris.

Les étapes de construction de la cabane de survie

cabane survivalisme foret

Choisir l’emplacement parfait

La première des choses à étudier est le terrain. Construire une cabane nécessite un endroit spécifique. Ainsi, recherchez un site plat et exempt autant que possible de racines ou de pierres. Ensuite, essayez de trouver un lieu avec deux arbres assez proches qui serviront de pilier à la structure. Si cette condition est impossible à respecter, un arbre solide seul suffit pour la construction. Il sera alors nécessaire d’ajouter au plan de fabrication un trépied pour remplacer l’arbre manquant.

Armer la structure principale

L’idée est de mettre en place un abri naturel en forme d’appentis. Pour cela, placez le tronc principal, qui fait office de poutre, entre les deux arbres choisis à la hauteur que vous désirez. Le mieux est de pouvoir placer la poutre au niveau des fourches naturelles de l’arbre. Sinon, à la place de cordes, vous pouvez vous aider de racines pour bien attacher le tout.

Mettre en place la structure secondaire

La deuxième étape nécessite de longues branches. Elles sont placées sur la poutre principale, légèrement en biais. Pensez à les positionner entre vous et l’origine du vent pour faire office de barrière naturelle. Les branchages de chaque bois doivent être orientés vers le sol et la partie la plus lourde vers le haut, sur la poutre.

Vous y êtes presque !

Ensuite, placez sur l’ensemble de la structure secondaire des branchages, feuilles mortes ou ce que vous trouvez sur place. Positionnez-les dans la structure du bas vers le haut. Renouvelez l’opération jusqu’à obtenir un minimum de 40 cm d’épaisseur, qui garantit une bonne étanchéité. Dernier conseil, vous pouvez également disposer des feuilles sur le sol pour vous confectionner un semblant de matelas. Celui-ci coupe le froid qui monte de la terre pendant la nuit. Croyez-moi, vous sentirez la différence.

Pour ceux qui le désirent, il est possible de continuer plus avant la cabane et de renouveler les deux étapes précédentes, en laissant une entrée, mais de l’autre côté de la poutre. Vous aurez alors un abri complètement fermé.

Et voilà, c’est terminé ! Vous avez construit votre cabane avec seulement le matériel à votre disposition. Il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement de cette expérience en pleine nature.

Partager:
Article précédent
Machette de survie, comment la choisir ?
Article suivant
Comment vivre sans électricité ?